Vive Les Jeux !

 

C’est une formidable nouvelle qui nous est parvenue du siège de l’Union Africaine (UA) avec la signature d’une convention historique pour le Sport Africain.

Le  15 Février 2018, trois organismes gestionnaires du Sport en Afrique ont finalisé un accord sur l’organisation des Jeux Africains. L’UA, l’Union des Confédération Sportive Africaines (UCSA) et l’Association des Comités Nationaux Olympique d’Afrique (ACNOA) ont acté le transfert de tous les droits d’organisation  de l’évènement continental sous forme de concession. Si l’UA en reste le propriétaire (En tant que créateur  de l’évènement et représentant des intérêts des gouvernements d’Afrique), c’est désormais l’ACNOA qui aura la lourde charge de conduire sa nouvelle destinée.

Amira El Fadil (Centre)commissaire aux affaires sociales de l’Union Africaine(UA)  / Mustapha Berraf (gauche) vice-président de l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique( ACNOA)  / Ahmed Nasser (droite) président de l’Union des confédérations sportives africaines (UCSA). / (Source UA) 

Cette négociation, à l’africaine, aura duré plusieurs années et a finalement abouti, dans l’extrême patience de toutes les partie, à un compromis pleinement satisfaisant pour tous. L’Afrique en ressort grandie et confiante qu’enfin elle va pouvoir organiser des jeux sportifs aux canons des grands rendez-vous mondiaux. L’ACNOA, qui a fait ses preuves ces dernières années avec les jeux de la Jeunesse,   pourra certainement bénéficier du soutien international au travers de son lien direct avec le Comité international Olympique (CIO).

La prochaine édition des Jeux Africains est prévue en 2019. Deux pays seraient en course pour l’accueillir : La Guinee Equatoriale et le Maroc. Si le pays d’Afrique centrale a un léger avantage en raison de l’introduction de sa candidature avant la signature de la présente convention et de sa capacité à mobiliser de gros moyens  pour de grands rendez-vous continentaux, le représentant du maghreb a déjà eu à organiser des jeux par le passé et présente des certitudes pour ce type d’évènement. Quelque soit la destination, on peut être certain que la fête du Sport sera au rendez-vous.

Si les organisations continentales viennent d’accomplir cette prouesse historique, c’est aux organisations nationales et aux acteurs de la dynamique sportive africaine de désormais se mettre au niveau du défi lancé.  A cet effet, Team Africa a décidé de s’y atteler  et travaille sur un projet à proposer avant la fin de cette année 2018. Pour l’honneur du Sport africain. TEAM  AFRICA

_________________________________________