Team africa - CAN Hanball : logo Cameroun 2021

Du 08 au 18 juin 2021 , le Cameroun a organisé la Coupe d'Afrique des Nations de HandBall Dames (CANHB). Une prouesse pour ce pays d'Afrique Centrale qui a dû jongler avec les multiples contraintes imposées par les restrictions "COVID 19". La compétitions se déroulant en espace fermé, les organisateurs ont réussi le tour de force d'assurer  l'exécution intégrale du programme en présence du public. Si la jauge par rencontre avait été fixée par la Confédération Africaine, le comité locale ne s'est pas privé de largement la déborder sous la pression de la demande des fans locaux. Aucune délégation de supporters des équipes visiteuses n'a été admise pour cette édition. L'ambiance sur le site des compétitions,  à l'heure de la morosité due à la pandémie mondiale en cours, s'est révèlée exceptionnelle.

Sur le plan sportif, c'est sans surprise que les Angolaises ont remporté leur 14ème trophée continental. En effet, l'Angola est la seule nation en Afrique à s'investir à 200% dans la sélection, la préparation à long terme et la mise  à disposition de moyens dignes de ce nom pour ses joueuses internationales. Il suffit d'avoir assisté aux différentes rencontres de cette sélection féminine d’Afrique centrale pour voir qu'il y a l'Angola d'un côté, et "l'Afrique" de l'autre ! Pour ces autres nations, le talent et la passion des joueuses n'ont pu masquer les nombreux détails qui font la différence entre amateurisme et professionnalisme sur une compétition aussi exigeante. Cependant, il faut noter que chacune des équipes a progressé sur les secteurs d'encadrements techniques et sur la gestion tactique des rencontres. L'arbitrage de son coté est  en net progrès comparé aux éditions précédentes. Il en va de même pour les conditions techniques et matérielles  de cette compétition internationale.

Sur le plan médical, c'est le lieu de tirer la sonnette d'alarme quand à l'encadrement des rencontres. En 2021 nous avons pu voir que des équipes utilisaient encore l'éponge humidifiée pour traiter des commotions potentiellement cérébrales, voir des quasi KO de joueuses victimes de chocs. Les équipes d'interventions aux abonnées absentes, et manifestement pas de salle d'évacuation des joueuses obligées de rester sur le bord de l'aire de jeu pour reprendre leurs esprits. Quand on ne les forçait pas à se trainer titubantes par leurs propres moyens . . .  La CAHB doit urgemment se pencher sur ce dossier, tant les images en mondiovision que ces spectacles ont laissé étaient indignes de l'Afrique Sportive en 2021.

Enfin, mention spéciale à la chaine de télévision CRTV (Cameroun) qui a couverte en live! l'ensemble de la CAN; permettant techniquement un accès du signal à tous les supports numériques internationaux. La preuve que les médias africains sont désormais en mesure de couvrir des évènements internationaux sur le sol africain  avec leur ressources propres. Si la prouesse technique a été au rendez-vous, le qualitatif est à améliorer pour les commentaires et la réalisation. Sur ces derniers aspects, les standards mondiaux restent à atteindre. Merci néanmoins de nous avoir permis de voir cette compétition , quelque soit le lieu où l'on résidait dans le monde !

Globalement, on peut adresser des félicitations à la Confédération Africaine de Handball, ainsi qu'aux organisateurs du Cameroun, qui ont montré au reste du monde que l'Afrique Sportive était fièrement debout, et capable de relever des défis que d'autres peinent actuellement à accomplir. Vive le Handball d'Afrique ! Et bonne chance au Sénégal qui organisera la prochaine édition en 2023.

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.